Un nouveau traitement pour le vitiligo pourrait être une lueur d’espoir pour la santé

cellules virales adn

Le médecin Damien Mascret a annoncé lors du 19/20 du mardi 25 avril qu’une nouvelle crème sera bientôt mise à disposition en pharmacie pour les personnes atteintes de vitiligo, une maladie caractérisée par la dépigmentation de la peau. Ce traitement prometteur pourrait avoir un impact significatif sur la qualité de vie des patients.

Une crème immuno-modulatrice sera bientôt disponible en pharmacie pour les personnes atteintes de vitiligo. Le médecin Damien Mascret, invité sur le plateau du 19/20 le mardi 25 avril, a souligné que cette nouvelle crème avait montré des résultats prometteurs lors des deux grandes études réalisées. Après six mois d’application, deux fois par jour, 3 malades sur 10 ont constaté une nette amélioration de l’atteinte du visage, tandis que les résultats sont également encourageants pour le corps.

Trouver le courage de vivre avec une maladie difficile à accepter

Damien Mascret, médecin présent sur le plateau du 19/20, explique que bien que les résultats de la nouvelle crème immuno-modulatrice pour le vitiligo soient prometteurs, certaines limites persistent. En effet, les patients inclus dans les études ne devaient pas avoir une dépigmentation de la peau dépassant les 10% de la surface corporelle, et il n’est pas encore connu combien de temps durera l’effet de la crème. Toutefois, le vitiligo est une maladie bénigne et non contagieuse. En réalité, le véritable problème réside dans le regard des autres, car la maladie entraîne une dépigmentation de la peau difficile à assumer pour certains patients.